De nombreuses femmes se demandent si les rapports sexuels changeront après la naissance et si elles éprouveront autant de plaisir. N’oublions pas que la grossesse et l’accouchement sont des processus miraculeux, mais qu’ils peuvent également être physiquement exigeants (ce n’est pas pour rien que l’on parle de travail en la matière !). Par conséquent, lorsque j’ai demandé à d’autres mères ce qu’elles pensaient du sexe après la naissance, je n’ai pas été surprise d’apprendre que leurs préoccupations ne se concentraient pas sur quand elles y reviendraient, mais si elles y reviendraient jamais... ! Presque toutes celles interrogées ont signalé une perte de libido au cours des toutes premières semaines, se sont plaintes de ne jamais avoir une minute à elle dans la journée, et ont avoué ne pas prêter attention à leur conjoint. Leur extrême fatigue et leur euphorie de s’occuper d’un nouveau-né leur faisaient associer au sommeil, plutôt qu’au sexe, le fait d’être étendues sur le dos. Le sexe n’était pas une priorité.

Avouons-le : être une Red Hot Sexy Mama (maman sexy) risque de ne pas être une préoccupation majeure dans l’esprit de la femme qui se regarde dans une glace après l’accouchement. Vous avez peut-être la chance d’être parmi celles qui retrouvent rapidement leur silhouette antérieure (certaines femmes optent pour des raccourcis cosmétiques), mais pour la plupart, il faut compter environ six mois. Cela peut sembler long, mais ça ne devrait pas l’être quand on songe qu’il a fallu neuf mois pour devenir aussi grosse.

Le type d’accouchement influe largement sur l’attitude envers le sexe. Le sexe risque de ne pas être à l’ordre du jour en raison de la nécessité de récupérer physiquement plutôt que par manque de désir, particulièrement si l’accouchement a nécessité une épisiotomie, une césarienne ou a causé des hématomes internes. L’allaitement peut également affecter les recherches de récréation sexuelle : les seins sensibles risquent d’être des zones « interdites » à court terme. Rappelez-vous que savoir comment bien allaiter peut prendre un moment. De nombreuses femmes vont s’apercevoir qu’elles ont des montées de lait au moment de l’orgasme. C’est une réaction naturelle qui peut surprendre certains partenaires. Les changements hormonaux peuvent causer une sécheresse vaginale et l’utilisation de lubrifiant est généralement recommandée. Pour celles qui se livrent au sexe anal, attention aux hémorroïdes, qui sont fréquentes après avoir donné naissance.

Alors, si votre libido semble s’être envolée sans crier gare, ne vous inquiétez pas : ce n’est que temporaire.

Rina, maman de trois enfants, se rappelle:

Le sexe après ma première grossesse... douloureux ! J’avais vraiment mal ; c’était comme si mon vagin avait oublié à quoi il servait ! Mon médecin m’a dit que c’était dû aux hormones, et que cela finirait par disparaître (ce qui a été le cas, mais ça a pris très longtemps).

Alternativement, les femmes craignent que l’absence de rapports sexuels rende leurs relations tendues. Cependant, rien n’est pire que de se sentir forcée d’avoir des rapports sexuels lorsque vous n’êtes pas encore prête ou d’« avoir hâte d’en finir ». Comme nous le savons, les hommes ne sont pas des voyants ; la communication est donc primordiale. Faites comprendre à votre conjoint que vous ne le rejetez pas personnellement. Consacrer du temps aux préliminaires peut aider ou, si vous en avez envie, vous pouvez pratiquer le sexe oral et la masturbation mutuelle.

Jilly, mère de deux enfants et psychologue clinique, écrit:

Ma libido a pris un bon moment à réapparaître. Je ne me suis absolument pas forcée à faire quoi que ce soit que je n’avais pas envie de faire. L’idée de faire des efforts pour satisfaire votre homme est répugnante et traduit une attitude très négative envers les hommes...

Être à la fois sexy et à la hauteur de toutes les exigences d’une nouvelle maternité fait figure de corvée amoureuse.

D’un autre côté, Fiona, maman de trois enfants, écrit :

Prendre le temps d’être autre chose qu’une machine de production de lait et de bébé a été un élément positif pour moi.

Le facteur temps est toujours problématique et, en fonction de l’appui disponible, Toni conseille:

d’accepter toutes les offres de babysitting et de ne pas se soucier si le bébé est présent, car il a entendu pire dans le ventre.

En fait, de nombreuses femmes trouvent que le fait d’avoir un bébé est très sexy et source de force. Julietta a écrit:

J’ai finalement ressenti ce que cela signifiait que d’être une femme. J’ai adoré le sexe pendant la grossesse et après ! La première fois, nous avons été doucement et mon conjoint a fait preuve d’une grande délicatesse.

Il n’y a rien de plus sensuel ou attirant qu’une femme assurée et à l’aise dans son propre corps.

Alors, à quel moment la plupart des femmes reprennent-elles des rapports sexuels avec leur conjoint ? Les études indiquent que, au bout  de six semaines, un peu moins de la moitié des femmes  mères pour la première fois et ayant accouché par voie basse avaient des rapports sexuels pénétrants; et une grande majorité au bout de 12 semaines. Cependant, si l’accouchement a fait l’objet d’une intervention, c.-à-d. accouchement vaginal opératoire ou césarienne, ou si la femme a été déchirée ou a subi une épisiotomie, la reprise de rapports sexuels est plus tardive.

Au fil des années, les recommandations médicales ont changées, mais le meilleur conseil est d’attendre trois semaines ou au moins jusqu’à ce que le saignement s’arrête, pour permettre à votre utérus de se cicatriser. Le plus important est d’attendre que vous vous sentiez prête. Cela peut prendre des semaines, voire des mois, mais sachez que, tôt ou tard, cela se produira.