Se couchant chaque soir à 21 heures, épuisés de fatigue, les nouveaux parents ne songent certainement pas à s’habiller élégamment pour aller dîner dans un restaurant. Ce genre de plaisir semble appartenir à la « vie avant la naissance » et être susceptible de réapparaître uniquement lorsque le bébé aura grandi et partira étudier à l’université.

J’exagère, mais nombreux sont les parents qui estiment ne pas pouvoir sortir et quitter le bébé, ou qui se sentent coupables à l’idée même d’y penser. Ils estiment qu’ils doivent rester tout simplement à la maison, option qui est en fait la plus facile. Il est vrai qu’une sortie implique une organisation et une préparation qui peuvent sembler représenter beaucoup trop d’efforts, mais il est essentiel de vous accorder des périodes de répit loin de votre bébé, pour vous rappeler que vous êtes aussi des personnes. Une nouvelle mère s’est penchée sur ce sujet.

Comment se fait-il que mon partenaire et moi passons plus de temps ensemble que jamais auparavant, mais que j’ai l’impression que sa présence me fait défaut ? Nous sommes tous deux fiers de notre bébé, mais nous ne vivons plus dans l’intimité que nous connaissions avant sa venue. Nous traversons ensemble cette formidable expérience, mais nous n’avons pas le temps de la digérer et de la partager ensemble. J’ai la nostalgie de nos anciens week-ends, où nous passions la matinée à manger des croissants et à lire le journal. Ces moments vibrent d’exotisme maintenant que j’y repense. Je ne sais vraiment pas quand nous pourrons connaître de nouveau de tels moments.

Pour être une bonne mère (un bon père également), vous devez vous chérir pour donner le meilleur de vous-même à votre bébé. Une mère qui est totalement épuisée et déconnectée de son partenaire pour n’avoir pas passé de temps seule avec lui ne fera pas un très bon parent. Le fait de ne pas accorder d’importance et de ne pas consacrer de temps à votre relation mutuelle sera nuisible à long terme.

Étant en parfaite harmonie avec votre bébé, il est compréhensible que vous craigniez de le confier à une autre personne qui ne le connaît pas aussi bien que vous, ou de ne pas être présente lorsqu’il aura besoin de vous. Par conséquent, il est extrêmement important de trouver une bonne baby-sitter. Pour faire une première tentative, le mieux est de vous adresser à vos parents, à un autre membre de votre famille ou à des amis proches. Avant d’envisager de passer une soirée à l’extérieur, faites un essai en sortant brièvement au cours de la journée, pour éviter que le changement ne soit trop brutal ; cela vous aidera également à faire un sans-faute en ce qui concerne votre check-list lorsque vous partirez pour une soirée.

Effectuez tous les préparatifs requis avant de sortir : lait maternel tiré, ou lait maternisé prêt à l’emploi avec des instructions écrites et claires, couches, techniques d’apaisement si votre bébé se réveille, votre numéro de téléphone. Lorsque vous partirez pour la première fois, il est souhaitable que votre bébé se soit endormi. Vous vous sentirez certainement misérable au moment du départ, en ayant l’impression d’avoir laissé quelque chose derrière vous – ce qui est, en vérité, le cas ! – mais ce sentiment s’apaisera.

Essayez de résister à l’envie de téléphoner à la maison pour vérifier que tout se passe bien. Vous risqueriez d’appeler au moment où le bébé vient de se réveiller pour prendre un biberon, et le fait de l’entendre pleurer vous donnera immédiatement envie de rentrer précipitamment, animée par un sentiment de culpabilité. Si votre baby-sitter a vraiment besoin de vous, elle vous appellera. Profitez de l’occasion qui vous est offerte pour savourer votre repas, sans vous tracasser l’esprit. Prenez le temps de parler de ce qui s’est passé dans vos vies respectives. Le rôle de nouveau parent a tendance à isoler, et vous risquez d’être très surprise en vous apercevant combien vous êtes déconnectée du monde qui vous entoure ; mais partagez vos espoirs, vos préoccupations et vos craintes.

Et, naturellement, parlez de votre bébé ; mais au lieu de relater les évènements actuels, activité que vous avez tous deux déjà exercée à fond, faites des plans d’avenir. Parlez des vacances que vous pourriez prendre, de ce que vous souhaiteriez enseigner à votre enfant ou partager avec votre enfant, des sites intéressants à visiter.

Lorsque le moment est venu de retourner auprès de votre petit chéri, exprimez votre appréciation mutuelle d’avoir passé ce moment ensemble ; et n’oubliez pas de planifier votre prochaine soirée à l’extérieur, avant de vous replonger dans le tourbillon de votre vie actuelle.