Il n’y a rien de mieux que d’allaiter votre enfant. Toutefois, pour parler sans détour, cela ne se fait pas sans quelques menus inconvénients tels que des seins irrités voire crevassés.
Si vous rencontrez ces problèmes, pas de panique, ces désagréments sont passagers et vous arriverez à vous en libérer. Ne taisez pas vos souffrances, parlez-en à votre sage-femme ou à votre médecin.

Faire face aux crevasses dues à l’allaitement

Quel est le probléme?

Vos seins sont irrités voire crevassés. Ils peuvent même saigner. Ces crevasses rendent l’allaitement douloureux et peuvent parfois se surinfecter. Ce n’est pas exactement ce que vous attendiez de l’allaitement...
Sachez que l’apparition des crevasses de mamelons est fréquente chez les femmes allaitantes.

La Candidose (Muguet)

  • Il s’agit d’un champignon qui se développe naturellement sur certaines zones de la peau. Il arrive que le mamelon se décolore et semble légèrement enflé, quelque peu brillant, avec l’apparition de crevasses ou de rougeurs mais cela n’est pas systématique

Faire face aux crevasses dues à l’allaitement

Que faire? A qui demander de l'aide?

Consultez votre médecin ou votre sage-femme qui vous prescrira le produit le plus adapté. Cela peut être, par exemple, une crème antifongique. Poursuivez l’allaitement tout en veillant à vous laver les mains après le change et à stériliser les tétines.
En cas de complication, consultez votre médecin ou un professionnel de santé.

Quelle est l'origine de ces crevasses?

Plusieurs causes sont envisageables.

  • La technique d'allaitement: Il s’agit de la cause la plus courante. Il faut dire ce qui est, aucune d’entre nous ne sait exactement comment s’y prendre pour bien allaiter, du moins au tout début. On s’y attelle en gardant un œil sur le manuel pour prendre soin de son enfant. Bien qu’il n’existe pas une position d’allaitement convenant à toutes les mères, il est important que votre enfant ne vous mâchouille pas le sein au risque de vous faire mal.

Faire face aux crevasses dues à l’allaitement

Que faire?

  • Bien positionner votre enfant pour la tétée: Fondamentalement, pour bien allaiter, vous devez relever votre sein et amener à la bouche de votre enfant le mamelon et, autant que possible, la partie inférieure de l’aréole (la zone d’un brun rosé entourant le mamelon). Demandez conseil à votre sage-femme ou à un professionnel de santé, ou consultez les brochures de l’INPES. Si vous avez eu une césarienne, vous pourriez peut-être encore plus avoir besoin d’aide.
  • Poursuivre l’allaitement dans la mesure du possible afin de réduire l’engorgement de lait.
  • Utiliser une crème: Par exemple, une pommade contre les irritations peut être utilisée en respectant les règles d’hygiène de la tétée. Une étude a même démontré qu’appliquer des sachets de thé tièdes (et non brûlants) ou de l’eau chaude après la tétée soulage les mamelons douloureux.

À qui demander de l'aide?

Demandez à votre sage-femme de vous montrer comment positionner votre bébé. Vous pouvez également contacter un conseiller spécialisé ou une ligne d’assistance pour l’allaitement via des organisations telle que la COFAM (Coordination Française pour l’Allaitement Maternel).

J’ai eu des crevasses aux mamelons au bout de quatre jours et c’était vraiment douloureux. J’en ai parlé à ma sage-femme qui m’a montré comment tenir Lily convenablement et j’ai continué à l’allaiter. Ce qui m’a réellement aidée, ça a été de tirer du lait pour en mettre sur l’aréole après la tétée. Le lait maternel contient beaucoup d’anticorps, ce qui m’a aidée à cicatriser.

Anna, mère de Lily, âgée de quatre mois

En cas de complication, consultez votre médecin ou un professionnel de santé.

Infections bactériennes

L’infection peut également être causée par un staphylocoque doré. Cette bactérie vivant sur la peau de manière inoffensive déclenche une inflammation en pénétrant dans une crevasse du mamelon. Les symptômes peuvent être des mamelons douloureux mais aussi des démangeaisons, des symptômes de type grippal et des écoulements par les seins.

Que faire ? à qui demander de l'aide?

Adressez-vous à votre sage-femme ou à votre médecin qui vous prescrira le traitement le plus adapté. Cela peut être une crème antibiotique, voire un traitement oral pour les cas les plus graves.

Autres conseils

Évitez de vous rhabiller avant que vos mamelons ne soient bien secs, n’utilisez pas de savons trop agressifs et changez les coussinets d’allaitement après chaque tétée.

Autres problèmes liés à l'allaitement

Autour d’une femme sur 10 allaitant (1) son enfant développe une mastite, un terme qui désigne, dans le jargon médical, une douleur et une inflammation de la poitrine. Les symptômes sont notamment une sensation de chaleur et de sensibilité de la peau des seins, une plaque rouge sur le derme qui est douloureuse au toucher, un peu de fièvre et des signes grippaux.

  • CAUSES : Cela est dû à l’obstruction des canaux lactifères, provoquée par le fait que votre enfant ne vide pas le lait contenu dans votre sein ou manque une tétée.
  • CONSEIL? Pour libérer les canaux engorgés, appliquez des gants de toilette chauds sur vos seins pour stimuler l’écoulement du lait au début d’une tétée. Commencez par donner à votre enfant le sein douloureux, massez toute zone engorgée pour activer l’évacuation du lait et tirez le lait restant après la tétée.
  • À QUI DEMANDER DE L’AIDE ? Consultez votre médecin si votre état ne s’améliore pas.


Référence

1. OMS – Mastite, Causes et prise en charge - 2004