Chaque jour de ma vie de mère me rappelle la fragilité du corps humain. Mes enfants sont vivants, car ils se battent pour ça. Nous ne tenons pas notre santé pour acquis. Nous nous rappelons constamment que chaque jour est un cadeau. Je sens que, parallèlement au fait de porter un regard positif sur la vie et la mort, allaiter mes enfants a été le meilleur cadeau que je pouvais leur faire. L’amour que je ressens à travers l’allaitement est profond et réel et me rapproche d’eux à un point que je n’aurais jamais imaginé. Cela m’a ouvert la porte sur une vie pleine d’attachement et de proximité. La perfection n’existe pas : il n’y a pas de vie parfaite, pas de famille parfaite, pas de corps parfait.

 

Anna - 34 ans, deux enfants

Anna - 34 ans, deux enfants

Anna - 34 ans, deux enfants

Anna - 34 ans, deux enfants

Anna - 34 ans, deux enfants

Anna - 34 ans, deux enfants

1 of close

Anna - 34 ans, deux enfants

prev    
 

L’allaitement peut être drôle, maladroit et désordonné. Il peut être synonyme de conflits, d’épuisement, d’exaltation, de joie intense, de douleur physique, de ressentiment, de concours de t-shirts mouillés, de jugement, de beauté et de charme. Choisir d’allaiter mes enfants, c’était choisir d’accepter mon corps tel qu’il est et me sentir fière de la façon dont il est fait et de ce dont il est capable. Avant d’avoir des enfants, je passais beaucoup de temps à m’inquiéter de savoir où je me situais par rapport aux canons de beauté féminins. Je voulais être athlétique et douce, plantureuse et mince, que l’on me considère drôle, intelligente et sexy.

Maintenant, même si je me soucie encore de mon image, je suis plus qu'une femme avec un corps, je suis une femme qui a créé deux vies, qui les a faites grandir et les a nourries, qui les a aimées profondément et qui leur a donné tout ce que je pouvais. C'est également un merveilleux cadeau que je me suis fait à moi-même. Je m'accepte et j'accepte mes contraditcions compliquées, car je veux que mes filles s'acceptent et acceptent leurs corps beaux et sains.

Lire la suite de prendre soin de vos seins >