Vos seins nécessitent des soins supplémentaires lorsque vous allaitez, particulièrement au cours des premiers jours et des premières semaines, pendant lesquels vous apprenez encore à bien allaiter.

L’allaitement ne se déroule pas toujours en souplesse au tout début : vos seins peuvent fuir entre les tétées, vos mamelons peuvent devenir douloureux et se crevasser, un canal lactifère risque de se boucher, ou vous pouvez avoir une infection qui vous cause des douleurs.

La plupart de ces problèmes ne sont cependant que temporaires ; alors, soyez patiente. Voici quelques astuces et conseils pratiques pour gérer quelques-uns des problèmes les plus fréquents.

Survivre à l’engorgement

Cela semble effrayant, mais c’est tout simplement le terme médical indiquant que vos seins passent à une super taille lors de votre première montée de lait, généralement quelques jours après la naissance. Cet engorgement est causé par un accroissement de flux sanguin vers vos seins, et il peut les rendre enflés, durs et douloureux. Cela peut également se produire ultérieurement si vous ratez des tétées et que le lait s’accumule.

La bonne nouvelle est que l’engorgement ne dure habituellement qu’un à deux jours, et il peut être soulagé comme suit:

  • Alimentez votre bébé fréquemment, sur demande: assurez-vous qu’il s’accroche correctement à vos mamelons pour pouvoir drainer le lait de vos seins.
  • Massez vos seins pendant que votre bébé tète: cela encouragera l’écoulement de lait et fera diminuer l’enflure.
  • Utilisez un tire-lait : si votre bébé ne tire pas suffisamment de lait pour soulager votre inconfort, vous pouvez essayer d’utiliser un tire-lait, vendu en pharmacie, ou vous pouvez l’extraire manuellement (demandez à votre sage-femme de vous montrer comment faire).
  • Prenez des analgésiques : en cas de douleurs importantes, prenez du paracétamol, en respectant la posologie.
  • Il existe également des remèdes traditionnels, par exemple appliquez des feuilles de chou cru. Bien que les preuves soient rares quant à son efficacité, l’application de feuilles de chou cru froides sur vos seins est susceptible d’avoir un effet apaisant.
 

Anna - 34 ans, mère de deux enfants

Anna - 34 ans, mère de deux enfants

Anna - 34 ans, mère de deux enfants

Anna - 34 ans, mère de deux enfants

Anna - 34 ans, mère de deux enfants

1 of close

Anna - 34 ans, mère de deux enfants

prev    
 

Gérer des seins qui fuient

Lorsque vous vous trouvez à l’extérieur, entourée de gens, il est embarrassant de sentir soudainement une montée de lait et voir votre lait se répandre sur votre chemisier ; mais vous pouvez apprendre à gérer cette situation.

  • Portez des coussinets d’allaitement à l’intérieur de votre soutien-gorge d’allaitement: ils sont vendus en tant que coussinets lavables ou jetables, et ils peuvent absorber le lait qui se met à fuir de vos mamelons. Cependant, changez-les fréquemment pour éviter tout risque d’infection.
  • Évitez de porter des t-shirts moulants unis: ils rendront les fuites de lait plus apparentes que les hauts plus amples et décorés de motifs.
  • Utilisez des coquilles d’allaitement: ce sont des coquilles en plastique que vous pouvez stériliser et utiliser pour recueillir le lait qui fuit d’un sein lorsque votre bébé tète à l’autre sein.
  • Habituez votre bébé à boire aux deux seins: le lait fuit parfois d’un sein entre les tétées si vous ne l’avez pas vidé au cours d’un allaitement ; par conséquent, prenez l’habitude d’encourager votre bébé à boire aux deux seins.
  • Appuyez sur votre mamelon avec votre bras pour ralentir l’écoulement: certaines mamans disent que le fait d’appuyer leur bras à travers leur poitrine, lorsqu’elles ressentent la sensation de picotement liée à la montée de lait, peut empêcher le lait de couler.

Trouver la cause de la douleur au sein

L’allaitement n’est pas censé être douloureux : si vous avez mal, cela indique généralement que votre bébé n’est pas dans une position d’allaitement correcte, que vos canaux lactifères sont engorgés ou que vous avez développé une mastite, ou encore que vous avez une infection bactérienne dans le mamelon. Vous pouvez vous renseigner davantage sur ces problèmes et sur la manière de les gérer ici.